Nombre total de pages vues

mardi 12 novembre 2013

L'étroitesse de l'esprit humain... et le poids des traditions !



Photo du net
"guerres de pouvoirs et jeux de dupes"

Il est décevant de prendre conscience que même au sein de sa famille certains sujets sont à taire encore de nos jours.

Ne pas parler religion, c’est un sujet tabou.

Ne pas critiquer les guerres (1er et 2e car les autres sont bien trop éloignées... et seulement celles où nous avons joués un rôle !!!!), (conserver commémorations, stèles, tombes et hauts lieux de batailles historiques) car c’est un sujet de discorde surtout pour ceux qui ne les ont pas connues… et qui laissent aux autres le soin de faire les actions adéquates pour laver la conscience collective. Croire, bien à tort, que de conserver tous les vestiges et célébrations de ces atrocités éviteront que cela ne se reproduise… alors même que nous sommes les pions d’un gigantesque échiquier et qu’elles n’eurent d’autres buts que la colonisation, l’annihilation ou la suprématie de grandes puissances, sans parler des tests scientifiques sur les prisonniers ou civils en vue d'améliorer les armes de guerre...
Il n’est point besoin d’avoir devant les yeux ces preuves mortifères pour rendre hommage aux combattants héroïques ou pas (car n’oublions pas que bon nombre d’entre eux, si ce n’est la majorité, se serait passé d’aller à l’abattoir !). Gardez-vous chez vous toutes les photos de vos aïeuls et ancêtres pour leur rendre hommage et célébrez-vous leur disparition ? (ils ont peut-être aussi mené des actions héroïques ou ont été massacrés, mais qui s’en souvient aujourd’hui ?)… Cela ne veut pas dire qu’il faille tout oublier, l’histoire perdure notamment à travers les livres, les films, les expositions.

Ne pas parler de la politique, la liberté de pensée ne s’y épanouit pas !

Dans tous les sujets, craindre et avoir peur des répercutions de sa libre pensée.

Accepter comme des moutons de suivre la voix du plus fort avec fatalisme en grommelant.

Surtout ne pas dire sa désapprobation au risque de s’attirer les foudres de la bienséance.

Accepter l’ambition forcenée des malhonnêtes en protégeant le peu qu’on possède.

Ne retenir de son histoire que celle pas si éloignée  et Occulter les actes criminels pour ne retenir que ce qui arrange et encenser des êtres immondes et ambitieux !

Oublier que la société des hommes s’est construite avec des actes fratricides, car la loi du plus fort est inscrite dans ses gènes.

Quelle belle société que voilà !!!!

Alors même que moi et tant d’autres essayons de nous débarrasser du poids de notre propre histoire familiale et des bases éducatives erronées qui font tant de mal, il est interdit de toucher à celui de l’histoire de l’humanité dont nous ne sommes aucunement responsables mais qui est le fruit de décisions et ambitions humaines d’une époque révolue dont les effets se sont inscrits inconsciemment en nous, comme par exemple la peur de manquer due aux deux dernières guerres mondiales qui ont conditionné notre société dans le matérialisme outrancier et la surconsommation… Le modernisme au prix de la destruction de notre terre (déforestation, surexploitation des sous-sols, prélèvement intensif des ressources naturelles, …) et de la dégénérescence humaine (pollution, nourriture empoisonnée aux pesticides et génétiquement modifiée, élevages intensifs « antibiotisés ») et sociétale (assistanat déplacé, misère humaine, dépossession ou sur-possession, déshumanisation, égoïsme, peur collective, thésaurisation excessive, robotisation, esclavagisme (travail des enfants), trafic d’organes, … etc).

Il y a tant de choses qu’on peut modifier sans s’attarder sur le passé. Tendre vers un avenir meilleur, c’est là notre mission.

Alors oui, maintenant j’ose dire ce que je pense, c’est cela la vrai liberté de penser, c’est cela accepter l’autre dans l’échange et le respect des idées, c’est cela avancer et se libérer des carcans qui empoissonnent notre vie, c’est cela construire la société de demain qui va de l’avant laissant derrière elle les crimes et les erreurs du passé ! Vivre dans le passé n'apporte qu'échec  et désenchantement !

Vous pouvez, si cela vous chante, me classifier dans telle ou telle catégorie, grand bien vous fasse !

L’amour et tous les qualificatifs qui le composent me correspondent et sont en moi.

J’ai retiré le voile  des regrets, des peurs, des mea culpa religieux et sociétaux, pour m’habiller de compassion, d’altruisme, d’amour, de jovialité, de bienveillance et d’optimisme…. A cultiver urgemment !!!!!

Voici le lien vous permettant de connaître le nombre de guerres et conflits dans le monde (non exhaustif  de Avant 1000 av. J-C. jusqu’à nos jours) :